Leihorra : un bassin de nage Art déco.

Ecrit par villa sur . Publié dans Non classé

9 Un des premiers bassins de nage Art déco encore dans « son jus ». En contre bas de la villa, construit vers 1926 par Hiriart pour sa belle-mère, ce bassin fut nommé par l’architecte « bassin de nage dit  » bassin de maman ». Peu profond, de forme rectangulaire, tout en longueur, il est très simple, sans décor et en béton comme le reste de la villa. Une balustrade au-dessus permet de s’y accouder comme une invitation à jouir de la vue sur l’océan. A cette époque, les piscines n’étaient pas monnaie courante : sans doute une vingtaine en France. Ainsi quelques unes ont été réhabilitées comme celle de Leïhorra (en passe de l’être!) ou celle de l’hôtel Novotel à Rennes. On y découvre une frise en mosaïque de 96 mètres, oeuvre de la maison Odorico. Une autre piscine, célèbre, et malheureusement détruite, imposture patrimoniale, est la piscine de Molitor pourtant protégée par son inscription Monument historique. Le bassin de Leihorra fait quelques mètres de long, pas de quoi envisager de faire des longueurs ni de plonger. L’eau arrive aux genoux. En ce temps là il était hors de question pour les femmes de se baigner ni de se mettre au soleil ni de montrer « sa gorge ». Les femmes en maillot 6 pièces (ne pas être pressées) se changeaient dans des cabines installées sur des charrettes tirées par des chevaux (avoir le sens de l’équilibre) , surveillées par des censeurs. O tempora o mores. Aujourd’hui la ville de New-York, au nom de l’égalité pour tous, autorise les femmes à se promener seins nus en été dans tous les lieux publics.  34 000 policiers de New-York ont reçu l’ordre de ne plus arrêter les femmes nu-seins. Le premier bikini date de 1946. Après sa restauration, le bassin redevenu étanche, sera converti en bassin de plantes aquatiques : nénuphars, plantes émergées…  

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Villa Leïhorra

1 impasse Muskoa Ciboure, 64500 contact@villa-leihorra.com
Location de Villa de luxe pour vacances à St Jean de Luz